Comment j’ai rencontré Nenshi !

Voici la recette parfaite pour un moment inoubliable avec le charismatique et atypique maire de Calgary : Nenshi Naheed. Une preuve supplémentaire de notre intégration réussie dans une ville qui se transforme pour le meilleur ! A vos fourneaux :)

Ingrédients

  • Deux amis canadiens qui ont leur business de T-shirt — Frontier Metropolis pour ne pas les nommer
  • Une inauguration : celle célébrant la prolongation de six stations de la ligne de métro Ouest de Calgary
  • Un T-shirt fait par vos amis qui promeut le service de transport public dans la ville de Calgary
  • Un couple de Frenchies qui a de l’audace
  • Un maire accessible, charismatique et qui joue le jeu

Prérequis

Un maire atypique : Nenshi Naheed est celui que personne n’attendait pour maire à Calgary. Lors des dernières élections municipale en 2010, il se présentait en face deux adversaires, déjà bien implanté en politiques et soutenus par des partis… et de l’argent. Mais grâce à son charisme, son implication dans le monde associatif, son bon usage des réseaux sociaux, il a su mobiliser les jeunes calgariens et faire rêver les nouveaux arrivants canadiens, dont les racines se trouvent aux quatre coins de la Terre. Nenshi a raflé près de 40% des voies dans une ville pourtant conservatrice (voir notre article sur les élections provinciales). Hé oui, car Mayor Nenshi est le premier maire musulman du Canada. Ses parents ont immigré au Canada depuis la Tanzanie. Autre trait marquant : diplômé de Harvard et embauché à l’âge de 22 ans dans l’une des boîte de consulting les plus réputées : McKinsey and Co. Nenshi est le maire fétiche de Calgary : il su impulser à la ville un dynamisme qui réchauffe le cœur. Si vous voulez en savoir plus sur lui (comme j’ai eu envie de le faire) voici deux liens : officiel et… wikipedia.

Un fort investissement dans le développement du LRT (Light Rail Train, ou tramway). Depuis notre arrivée, le réseau de LRT s’est aggrandie. Au nord, les deux lignes (est et ouest) ont été prolongées. Et samedi dernier (8 décembre) le prolongement de la ligne ouest a été inaugurée.

Recette

Avec nos amis Grant et Nic, nous avons décidé d’aller assister aux festivités organisées pour l’inauguration de la ligne ouest, en portant fièrement le T-shirt du LRT dessiné par Frontier Metropolis.

Initialement prévue en plein air, le discours inaugural a été transféré dans un collège près de la station pour cause de conditions climatiques défavorables : -14°C (et davantage en ressenti). Il y avait tellement de monde, que nous n’avons pas pu entrer dans la salle où se tenait le discours de Nenshi. Qu’à cela ne tienne. Lorsque nous avons vu le gros gâteau en forme de train qui attendait sagement à la sortie, nous savions où attendre l’arrivée de Nenshi. Et cela n’a pas manqué ! Nic a enlevé son T-shirt, Benjamin l’a donné à Nenshi et quelques instants plus tard j’ai pu prendre une photo avec Nenshi. Pendant ce temps, Grant applaudissait des deux mains.

La concision des deux dernières phrases, recherchée pour la rythmique, restitue très bien l’accessibilité aux personnalités publiques au Canada, à l’opposé des tralala protocolaires à la française. Par exemple, j’ai demandé au monsieur baraqué de la sécurité devant moi si je pouvais prendre des photos et il s’est gentiment mis sur le côté pour ne pas obstruer l’objectif. Au moment où Nenshi partait, j’ai pu me faufiler à travers la foule, plus interéssée par le gâteau que par le maire, pour aller lui demander si je pouvais prendre une photo avec lui. Non seulement il a accepté, mais c’est son conseiller qui a pris la photo en prenant soin auparavant de redonner à Nenshi le T-shirt que Benjamin lui avait offert. Peut-on imaginer cela en France, dans une ville de l’importance de Calgary (4ème ville du Canada) ?

Le résultat : Calgary, une ville cosmopolite et chaleureuse. Le reste de la matinée a été consacrée à la visite des six nouvelles stations. En tramway pour la visite ! A chaque station, ses activités: chocolat chauds, biscuits de Noël, animaux de la basse-cour, maquillage pour enfants, magiciens et hommes statuts. Et partout, des volontaires, qui guident, aident, sourient, heureux de partager leur temps avec les autres. Qu’il était agréable de se promener dans cette foule, venue en famille ou en groupe d’amis, composée de jeunes et de vieux, qui parlaient anglais, arabe, chinois, indien, français, tagalog et autres… Tel est à mes yeux l’esprit de Calgary : au-delà des origines, tous se sentent appartenir à une même communauté parce que tous partagent une même vision du vivre-ensemble, un projet de vie, incarnée par Calgary et son maire. J’ai eu pour la première fois l’impression d’être, moi aussi, à part entière Calgarienne.

Et voilà comment j’ai pu avoir une photo avec Nenshi :)

Nenshi et moi, arborant fièrement nos t-shirts Frontier Metropolis. Pour info, YYC est le code de l'aéroport de Calgary, devenu depuis son petit nom sur les réseaux sociaux.

 

Le gateau-train préparé par une école de patisserie de Calgary. Il représente assez fidèlement les dernières rames mises en circulation sur le réseau LRT.

La station Westbrook, première station souterraine de Calgary, arbore un design futuriste — mais une température polaire.

A chaque station ses attractions. Ici Benjamin se prenant pour M. Seguin.

Au stand des Lego, les Legoboys tentent une reproduction de la Calgary Tower, emblème de la skyline de ville.

 

  1. Dr. CaSo dit :

    Effectivement très sympa tout ça :) Le LRT de YEG aussi s’étend, mais très lentement. J’aimerais surtout qu’il aille jusqu’à l’aéroport mais ça n’est hélas pas prêt d’arriver.

  1. There are no trackbacks for this post yet.

Leave a Reply